EnvironnementSOCIÉTÉ

Montée des eaux du Lac: 2 milliards pour les travaux d’urgence au port de Bujumbura

Ce lundi 19 avril 2021, Immaculée Ndabaneze ministre du Commerce, Transport, Industrie et Tourisme a effectué une descente au port de Bujumbura afin de constater les dégâts causés par la montée des eaux du Lac Tanganyika. S’adressant à la presse au terme de sa visite, elle a fait savoir que des travaux d’urgence estimés à un coût de 2.000.000.000 FBU vont être entrepris.

Le lac Tanganyika gagne de plus en plus du terrain. Le port de Bujumbura et ses environs ne sont pas épargnés. C’est pour cette raison que la ministre en charge du transport s’est déplacée afin de s’enquérir de la situation. «Nous avons décidé de nous rendre sur terrain afin de voir si ce qui se dit est vrai. Effectivement dans les après-midi quand il y a beaucoup de vagues, l’eau pénètre fortement dans le port. On a vu qu’il y a beaucoup d’endroits endommagés où l’eau a pénétré en passant à travers les infrastructures du port» fait-elle savoir.

>>>>> LIRE AUSSI: Bujumbura: Le Lac Tanganyika hausse le ton

Et d’ajouter : « Là on voit qu’il y a des travaux d’urgence qui doivent être faits. Des experts nous ont montrés qu’on peut parier au plus urgent de façon que le port ne soit pas complètement détruit même si cela va nous coûter un peu cher».

Les experts ont montrés que les travaux de dragage peuvent être faits. Selon la ministre le devis total est estimé au tour de 2.000.000.000 FBU bien que ce ne soit pas un chiffre définitif. Quant aux travaux initialement prévus pour la réhabilitation du port, rien ne va changer sur le calendrier, il ne reste que quelques accords.

Armand NISABWE

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button