EAC

Tanzanie : La rigueur dans le secteur minier porte déjà ses fruits

En avril dernier,  le Président tanzanien John Magufuli  inaugurait le lancement de la construction de 24,5 km du Grand Mur de Mirererani  afin de lutter contre l’exploitation illégale de la pierre précieuse : tanzanite.  Une politique qui porte déjà ses fruits.

La Tanzanie a percu 615 millions de shillings tanzaniens auprès des mineurs artisanaux de la tanzanite pour le premier trimestre de 2018. Selon les sources du gouvernement tanzanien, cela représente 100.000 dollars de plus, par rapport au total recueilli au cours du premier trimestre l’an dernier.

Pour  Angellah Kairuki, ministre tanzanienne des Mines, cette augmentation survient après que le gouvernement ait introduit des contrôles rigoureux afin de freiner l’exploitation illicite de la pierre précieuse bleu-violet trouvée uniquement en Tanzanie. Des déclarations appuyées  par le rapport d’un comité parlementaire montrant que la Tanzanie n’a reçu que 5,2% des revenus du commerce mondial de la tanzanite au cours de la dernière décennie.

La construction d’un Grand Mur de Mirererani

Soucieux par l’arrêt de l ‘exploitation illicite de la tanzanite, le numéro un tanzanien John Magufuli  a ordonné en septembre dernier aux militaires de construire un grand mur long de 24 km avec des caméras de surveillance. Les militaires ont également renforcé les points de contrôles dans la région du nord afin de contrôler les activités minières.

“Grâce à de telles mesures, le gouvernement a perçu 714,67 millions de shillings  (313 000 dollars) de redevances pendant trois mois, dont 614,67 millions (270 000 dollars) provenant de mineurs tanzanites artisanaux”, a déclaré la ministre Angellah Kairuki au  devant le parlement ce jeudi.

Le gouvernement avait perçu 144,7 millions de shilings tanzaniens (64 700 dollars) de redevances de la part des mineurs artisanaux en 2017, 71,86 millions de shillings tanzaniens (31 600 dollars) en 2016 et 166,85 millions de shillings tanzaniens (73 400 dollars) en 2015.

Le budget du ministère tanzanien des Mines est passé de 52,445 milliards de shillings tanzaniens (23 millions de dollars) pour l’exercice en cours à 58,9 milliards de shillings tanzaniens (26 millions de dollars). Jusque là, ce ministère n’avait reçu que 36% du budget actuel.

La Tanzanie, vaste pays aux ressources minières immense révise ses lois dans ce secteur, afin de profiter au grand maximum de sa richesse souterraine.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button