SantéSOCIÉTÉ

Burundi : Pour plus de vigilance face à l’épidémie Ebola

Vendredi le 25 mai 2018, le Ministère de la Santé Publique et de lutte contre le Sida en collaboration avec l’OMS, a organisé une rencontre d’échange pour se préparer à faire face au virus Ebola. L’objet de la rencontre était de permettre aux professionnelles du secteur de la santé d’  d’identifier les lacunes et dégager les recommandations pour se préparer à faire face au virus Ebola qui touche la RDC, pays limitrophe du Burundi.

L’Organisation Mondiale de la Santé  recommande aux pays frontaliers de la RDC de se préparer à faire face à cette épidémie. C’est ce qu’affirme Dr KAZADI MULOMBO  Walter, le Représentant Résidant de l’OMS au Burundi. «C’est  dans le but d’accroitre la vigilance aux points d’entrée officiels, mais aussi clandestins afin de suivre de près la migration que l’OMS a fait cet alerte» a-t-il précisé.

Pour Dr KAZADI MULOMBO Walter, il est important que le Burundi puisse se doter des moyens et matériels adéquats pour détecter les cas suspects, arrêter des mesures adéquates pour une meilleur prise en charge de ces cas et renforcer les capacités du personnel de la Santé pour répondre à une épidémie à virus à Ebola. Il tranquillise, et précise qu’il ne faut pas paniquer, mais qu’il faut être prêt pour les éventuels cas suspects.

Ce Représentant Résidant de l‘OMS recommande au gouvernement de faire des sensibilisations à l’endroit de la population afin d’être informée et éduquée sur ces circonstances.

En marge de cette réunion, certaines lacunes ont été relevées, surtout l’absence de centres des opérations d’urgence de santé publiques, le manque de formation dans la gestion d’une telle épidémie, et le fait qu’il n’y a pas encore eu les exercices de simulations.

Vous saurez que des centres  de postes de soins sur les frontières sont prêts, à l’aéroport international de Bujumbura et deux endroits ont été identifiés par le Gouvernement pour la prise en charge des cas suspects du virus Ebola.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button