EnvironnementSOCIÉTÉ

Environnement : les ordures ménagères, un grand danger pour la société

Dans une ville qui compte 1 225 142 d’habitants, la production en termes de déchets ménagers est importante. C’est un défi qui a ses maux.

Nous sommes un samedi dans un des quartiers de Bujumbura Mairie, des individus frappent sur les portails, ils entrent et sortent de gros sacs. Il s’agit des ordures ménagères. Petit à petit, un camion avance et rafle les sacs un à un.

C’est bel et bien organisé. Les ménages payent 10.000 fbu par mois afin de bénéficier de ce service. Ceux qui ne sont pas enregistrés courent le risque de s’exposer à une amende administrative. Quelques minutes plus tard, le camion a disparu… pour réapparaitre à Buterere.

La saleté pour les uns, de l’or pour les autres

Si dans les beaux quartiers, les ménages se débarrassent de ces ordures ménagères, certaines familles ont tout leur espoir sur ces déchets déversés en grande quantité à Buterere. Car, ces sociétés ne recyclent pas ces ordures, on les balance dans la nature.

Certains habitants de la zone Buterere affirment craindre ces derniers jours la pollution issue des déchets ménagers se trouvant dans un dépotoir établi dans cette zone. Ils demandent les organes habilités de mettre en place un organe chargé de traiter ou de recycler ces déchets pour préserver l’environnement, ce qu’un environnementaliste soutient.

« Nous qui vivons près de ce dépotoir, nous vivons le calvaire. Des fois ils dégagent des gaz qui nous font couler des larmes. Des fois, les relents toxiques de ces déchets nous coupent la respiration », racontent une femme rencontrée à dix mètres de ce dépotoir.

Un quinquagénaire rencontré sur les lieux affirme que ces ordures entraînent la dégradation des paysages. « Lorsque la pluie tombe, l’odeur de ces ordures fait que des mouches envahissent tous les coins de cette localité. Nous vivons avec une crainte en permanence des maladies des mains sales », fait-il savoir.

Quid d’un environnementaliste

Contacté, un environnementaliste affirme que les inquiétudes de ces populations sont fondées. Selon cet expert, lorsque ces déchets se décomposent, ils libèrent le méthane un puissant gaz à effet de serre. Il ajoute que ces ordures dégagent des odeurs très toxiques qui polluent l’air et l’eau.

Cet environnementaliste recommande que les déchets ménagers soient traités aussitôt qu’ils arrivent à ce dépotoir. Et cela dans le but d’éviter ces conséquences sur l’environnement.  Il appelle en outre la population à s’habituer à ne pas jeter les déchets ménagers dans les caniveaux et dans les rivières. « Ils sont très dangereux pour l’environnement car ils peuvent tuer des êtres aquatiques », indique-t-il.

Au-delà des menaces environnementales

L’échec dans la gestion des déchets ménagers est un mal sociétal, et pas des moindres. Plusieurs enfants de la localité de Buterere dans les environs du dépotoir ne sont pas scolarisés. Arrivée sur terrain, on peut voire des enfants en train de creuser, certains en culotte de couleur kaki.

« Certains parents avec les préoccupations de la vie courante viennent se rendre compte plus tard que leurs enfants ont abandonné l’école. Ils vendent des petits objets récupérés de ces ordures, et commencent à se familiariser avec de la monnaie dès le bas-âge » nous raconte avec tristesse, une mère rencontrée sur place, elle-même en train de creuser.

Et de continuer : « Ce n’est pas que Ça, comme si le mal ne vient jamais seul on se fait agresser sexuellement par ici. Des cas existent. Nous sommes exposées car, des allées qui mènent vers ici ne sont pas trop fréquentées ».

A leurs risques et périls, ces dames et enfants continuent à fréquenter cet endroit.   

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button