EnvironnementSOCIÉTÉ

Les hippopotames menacés d’extinction au Burundi

L’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement tire une sonnette d’alarme sur la chasse à la sorcière qui vise les hippopotames. L’appel a été lancé par Berchmans Hatungimana, directeur del’ OBPE dans un point de presse qu’il a animé ce mercredi. Il indique que dans les 12 aires protégées que comptent le Burundi, les hippopotames sont menacés suite à l’activité de l’homme.

«On a perdu 7 hippopotames déjà jusqu’ au début du mois de mars, et parmi les 350 hippopotames qu’on a recensé dans les airs protégés du Lac Tanganyika et de la Rusizi sont menacés par des constructions anarchiques dans des zones tampons. A côté de cela, les hippopotames sont chassés par les braconniers qui veulent leurs viandes d’où il faut se réveiller pour protéger ce grand animal herbivore ,une fierté de notre pays avant qu’il ne soit trop tard» a fait savoir Berchmans Hatungimana.

Il fait savoir que des sanctions sévères vont être prises à l’endroit des personnes qui menacent les hippopotames.

«On a inventorié des constructions anarchiques autour des airs protégés où se reposent les hippopotames, dans les brefs délais nous pensons qu’il n’y aura plus ces constructions autour des aires protégées, à côté de cela, on va mener une campagne de lutte contre les braconniers dans le but de protéger les hippopotames » a-t-il conclu.

De nombreuses espèces d’hippopotames ont disparu, mais il en existe toujours deux vivantes : l’espèce la plus connue, l’Hippopotame dit amphibie, et l’Hippopotame nain. Leur espérance de vie est d’environ une quarantaine d’années.

Alain Majesté BARENGA

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button