SantéSOCIÉTÉ

Santé : 7 façons de réduire le risque de développer la maladie rénale chronique

Kira Hospital est l’un des rares hôpitaux à maintenir à jour leurs réseaux sociaux (du moins pour ceux qui en ont). Au-delà de maintenir le public à jour sur les activités quotidiennes, ils informent en série sur les  différentes maladies.

Cette semaine, le Néphrologue Dr Sylvain-Pierre Nzeyimana a donné quelques conseils pour réduire le risque de développer la maladie rénale chronique. Il nous rappelle que la maladie rénale chronique est un tueur silencieux lorsqu’elle n’est pas correctement prise en charge.

Voici quelques conseils :

  1. Restez en forme et actif:

Rester en forme aide à réduire votre tension artérielle et réduit ainsi le risque de maladie rénale chronique.

  1. Gardez un contrôle régulier de votre taux de sucre dans le sang:

Environ la moitié des personnes atteintes de diabète développent des lésions rénales. Il est donc important que les personnes diabétiques passent des tests réguliers pour vérifier leurs fonctions rénales. Les dommages rénaux dus au diabète peuvent être réduits ou évités s’ils sont détectés tôt.

  1. Surveillez votre tension artérielle:

Bien que beaucoup de gens sachent que l’hypertension artérielle peut mener à un accident vasculaire cérébral ou à une crise cardiaque, peu savent que c’est aussi la cause la plus fréquente de lésions rénales. L’hypertension artérielle est particulièrement susceptible de causer des dommages aux reins lorsqu’elle est associée à d’autres facteurs tels que le diabète, l’hypercholestérolémie et les maladies cardio-vasculaires.

  1. Mangez sainement et surveillez votre poids:

Cela peut aider à prévenir le diabète, les maladies cardiaques et d’autres conditions associées à la maladie rénale chronique. Réduisez votre consommation de sel. L’apport recommandé en sodium est de 5 – 6 grammes de sel par jour (environ une cuillère à café).

  1. Maintenir un apport hydrique suffisant:

Consommer beaucoup de liquide aide les reins à éliminer le sodium, l’urée et les toxines du corps, ce qui, à son tour, entraîne un « risque significativement plus faible » de développer une maladie rénale chronique. Les personnes qui ont déjà eu des calculs rénaux sont invités à boire 2 à 3 litres d’eau par jour pour réduire le risque de formation de nouveaux calculs.

  1. Ne pas fumer:

Fumer ralentit le flux de sang vers les reins. Quand moins de sang atteint les reins, il altère leur capacité à fonctionner correctement. Fumer augmente également le risque de cancer du rein d’environ 50 pour cent.

  1. Ne prenez pas de médicaments en vente libre de façon régulière

Les médicaments courants tels que les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’Ibuprofène et le Diclofénac sont connus pour causer des dommages aux reins en cas de prise régulière.

Message : Faites vérifier votre fonction rénale si vous avez un ou plusieurs des facteurs « à haut risque » suivants :

  • Diabète,
  • Hypertension artérielle
  • Obésité
  • Un de vos parents ou d’autres membres de votre famille souffre d’une maladie rénale
  • Vous prenez des médicaments de façon régulière

Par Dr Sylvain-Pierre Nzeyimana, Kira Hospital

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button