EAC

Ouganda : 7 milliards déjà collectés avec la taxe sur les réseaux sociaux et le transfert d’argent mobile

L’Ouganda a annoncé mardi avoir collecté 7 milliards de shillings ougandais (environ 1,8 million de dollars) à l’aide de nouveaux prélèvements sur l’utilisation des médias sociaux et les transactions d’argent mobile.

Les chiffres ont de loin dépassé leurs attentes, si on en croit les propos du patron des finances ougandais. «L’estimation que nous avions lorsque nous avons commencé, nous nous attendions à 2,5 milliards de shillings ougandais collectés dans le service de l’argent mobile, mais la semaine où nous l’avons appliquée, nous avons levé 5 milliards de shillings ougandais» annonce le ministre Bahati.

LIRE AUSSI: Ouganda : Polémique sur la taxe d’utilisation des médias sociaux

Toutefois, le ministre des Finances David Bahati a annoncé que le gouvernement a accepté d’appliquer la taxe uniquement sur les retraits et non l’argent envoyé.  Le projet de loi amendé sera présenté au Parlement pour la première lecture.

Selon le ministre ougandais des finances,  bien que le gouvernement ait approuvé une réduction des droits d’accise sur l’argent mobile de 1% à 0,5%, cette baisse n’affectera pas les estimations antérieures du gouvernement de collecter de 118 milliards de shillings ougandais.

LIRE AUSSI: Ouganda : La mesure de taxer l’utilisation des réseaux sociaux sera revue

Selon les sources gouvernementales, environ 11 trillion de shillings ougandais  sont envoyés via des plateformes d’argent mobile alors que 23 trillion de shillings ougandais sont retirés chaque mois.

Pour Franck Tumwekaze, ministre des TIC, cette initiative était censée décourager les transactions en espèces pour faciliter le suivi et la sécurité.

La taxe sur les réseaux sociaux a créée beaucoup de polémiques en Ouganda. Toutefois, le président Yoweri Museveni a affirmé que cette taxe allait rester malgré les remous. Une déclaration appuyée par le ministre des Finances Bahati qui a dit que  les personnes souhaitant accéder aux médias sociaux continueront à payer 200shillings ougandais (environ 0,05 dollar), insistant sur le fait qu’il y avait des justifications morales pour la taxe.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button