EAC

L’EAC revoit son budget de 110 à 99,7 millions de dollars

Le secrétariat de la Communauté de l’Afrique de l’Est a présenté lundi son budget comptant pour 2018-2019 devant l’Assemblée législative est-africaine siégeant à Nairobi. Son budget est réduit de 10 millions de dollars attribuable aux objectifs de dépenses à cause des envois de fonds moyens de certains pays partenaires.

Le président du Conseil des ministres, Kirunda Kivejinja, qui a présenté le budget, a cité le Burundi et le Soudan du Sud comme les principaux contrevenants. Selon le Secrétariat de la CAE, les deux Etats n’ont pas encore envoyé leurs contributions pour l’année en cours. Chaque État partenaire devrait contribuer au moins 8,3 millions de dollars par année financière et les envois de fonds sont attendus le 31 décembre.

Le budget 2018/19 a été révisé à 99,7 millions de dollars, contre 110 millions de dollars en 2017/18. M. Kivejinja recommande le Secrétariat à dépenser l’argent sur les principaux piliers de l’intégration, notant que la plus grande partie de l’argent était consacrée aux «réunions et billets d’avion et non aux activités visant à renforcer l’intégration».

Les domaines prioritaires dans le budget 2018/19 sont les services de soutien aux entreprises (32 026 571 dollars) et la transformation institutionnelle (23 496 557 dollars).

Les autres priorités sont la mise en œuvre de la feuille de route pour la réalisation de l’Union monétaire de la CAE, l’amélioration des infrastructures transfrontalières pour faciliter les affaires dans la région, la libre circulation des marchandises et la libéralisation du travail et des services.

L’assemblée devrait approuver un budget supplémentaire de 4,9 millions de dollars pour financer certaines activités initialement financées par les partenaires au développement.

Le Comité Général de l’assemblée législative examinera le budget avant qu’il ne soit adopté par l’assemblée.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button