SOCIÉTÉ

Le Burundi se réjouit de la stabilité alimentaire

Le bilan au niveau de la récolte agricole est satisfaisant au Burundi. C’est ce que vient de communiquer à l’opinion nationale et internationale Déo Guide Rurema, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage dans un point de presse.

Le Burundi se réjouit donc de la stabilité alimentaire. Cette réjouissance est due à l’augmentation de la production agricole observée au cours des deux dernières années. «Le rapport sur la production des denrées principales nous montre que la production du maïs est passé de 139.211 tonnes en 2015 à 890.162 tonnes en 2020 ; le riz de 55.952 tonnes en 2015 à plus de 300.000 tonnes en 2020 ; pomme de terre à 55.686 tonnes en 2015 à 134.340 tonnes en 2020, et le haricot de 90.218 tonnes à 146.903 tonnes en 2020» a fait savoir le ministre.

Le ministre Déo Guide Rurema explique cette augmentation par l’accroissement des rendements de cultures principales suite à une combinaison des facteurs de production tel que la disponibilisation des engrais et semences de qualité à travers les programmes de subventions, la lutte contre l’érosion des sols et l’utilisation des techniques des sols.

Durant ce point de presse, Déo Guide Rurema a précisé que l’augmentation de la production est due aussi à l’accroissement des superficies cultivables pour le riz et le maïs lors des programmes d’aménagement des marais. «Les superficies des marais aménagés sont passés de 12.250 hectares en 2015 à 17.474 ha en 2020, en plus de 71 ha des marais qui étaient occupées par les cultures.(…) A cela s’ajoute sur la rentabilisation des saisons agricoles où actuellement, la saison C est exploité, ce qui fait que la production se fait sur toutes les 3 saisons agricoles reconnues au Burundi» ajoute-t-il.

Les chiffres clés

La production des maïs est passée de 139.211 tonnes en 2015 à 890.162 tonnes en 2020 ; le riz de 55.952 tonnes en 2015 à plus de 300.000 tonnes en 2020 ; pomme de terre de 55.686 tonnes en 2015 à 134.340 tonnes en 2020 et le haricot de 90.218 tonnes à 146.903 tonnes en 2020.

Le rendement du maïs est passé de 0,8268 tonnes/ha en 2015 à 3 tonnes/ha en 2020, le riz de 5.529 tonnes/ha en 2015 à 6.45 tonnes/ha en 2020, la pomme de terre de 6.607 tonnes/ha  en 2015 à 15.32  tonnes/ha en 2020 et le haricot a passé de 0,6782 tonnes/hectares à 1,150 tonnes en 2020.

Armand NISABWE

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button