FootballSPORTS

Fiston Abdul Razak, l’attaquant aux stats impressionnantes

C’est toute la nation, tout un peuple qui aura retenu son souffre. Le Burundi jouait contre le Soudan du Sud, vendredi 16 novembre 2018 à Juba, dans le cadre de la 5ème journée des  éliminatoires de la CAN 2019. Score final : 5-2 en faveur du Burundi, dont 4 de Fiston Abdul Razak, l’homme qui ne cesse de remonter la barre plus haut.

Il est 15h à Bujumbura, le soleil brille. Mais tous, on a l’esprit à Juba. La formation nationale Intamba est en plein match. Un match capital, une rencontre de tous les espoirs. A défaut d’une diffusion en direct à la Télé, on se contente de suivre les journalistes burundais joint par téléphone, en direct sur les radios. Ce match est tellement important car, c’est cela qui va déterminer les chances de voir le Burundi dans une Coupe d’Afrique des Nations pour la toute première fois dans son histoire.

Surprise ! Le Soudan du sud qui n’avait jamais marqué dans cette campagne ouvre le score à la 14ème minute. On se demande ce qui nous arrive, mais il est encore tôt pour désespérer. En football, en un laps de temps, tout peut basculer. Effectivement 60 secondes plus tard, Fiston Abdul Razak marque pour le Burundi. C’est l’égalisation.

Les deux formations sont tellement déterminées qu’il est difficile de savoir qui va l’emporter. A près plusieurs tentatives de deux côtés, Cedric Amissi donne l’avantage pour le Burundi : 2ème but à la 41ème minute. Fin de la 1ère mi-temps : 2-1 en faveur du Burundi.

2ème mi temps, une partie de tous scénarios

C’est le début de la seconde partie du jeu. Occasions ici et là, mais sans vraiment les concrétiser. Débordement dans la surface, mais sans résultat palpable. 10 minutes plus tard, le Soudan du Sud marque, c’est l’égalisation. Les pessimistes voyaient les chances du Burundi de décrocher le billet pour la CAN 2019 s’anéantir. C’était trop se presser.

Oui il ne fallait pas juger avant la fin du match, car à la 76ème minute, Fiston inscrit son deuxième but. 10 minutes plus tars, soit à la 86ème minute, Fiston encore :4 but pour le Burundi. Et comme si c’était pour clôturer en beauté, le même Fiston, le rodeur des surfaces, le guerrier qui se mouille son maillot, l’homme qui se bat tel un lion blessé a marqué un autre but à la 87ème minute, de quoi totaliser cinq but pour le Burundi dans ce match. A Bujumbura comme ailleurs, tout le peuple murundi jubile, dans les quartiers populaires de Bujumbura les gens crient, se félicitent, lancent un ouf de soulagement. C’est un beau jour pour le football burundais.

Et  Fiston alors ?

C’est en 2009 que Fiston Abdul Razak fait le choix de jouer pour LLB Sports4Africa, un club de Bujumbura. C’est choix qui sera décisif dans sa carrière. Fiston se manifeste. Le public remarque un joueur à la fois dribbleur et  à la fois à l’aise avec le pied gauche ou droite. Il a de quoi lui faire un bon attaquant. Il ne va pas tarder, 2 saisons plus tard, il est sacré meilleur joueur et meilleur buteur. Rien qu’en 2012, le jeune Fiston est nominé par la CAF  parmi 32 joueurs africains, dans lesquels on va choisir pour attribuer le prix du «Meilleur joueur opérant sur le continent».

De 2013 jusqu’aujourd’hui, Fiston ira du Congo Brazza au Kenya, de l’Angola à l’Afrique du Sud en passant par l’Irak. Il exporte son talent.

Depuis 2013, Fiston Abdul Razak a déjà porté le maillot de l’équipe nationale du Burundi 22 fois. Et sur les 22 fois, il a déjà marqué 17 buts, soit une moyenne de 1 but par match. Il n’a jamais cessé de s’améliorer en sélection.  Dans les éliminatoires de la CAN 2016, il a fini avec 5 buts. Aujourd’hui à une journée de la fin de la campagne comptant pour la CAN 2019, il est à 6 buts. Dans la tour préliminaire comptant pour le mondial 2018, Fiston a clôturé cette campagne avec 4 buts en 4 matches, soit un but par match.

«Je suis obsédé par le but. Je ne pense qu’à ça lorsque je rentre sur un terrain. Et si par malheur je ne marque pas, ça me fait mal» disait Fiston à nos confrères de FIFA.com en 2016, eux même convaincus par le talent de cet homme. Aujourd’hui Fiston joue pour JS Kabylie en Algérie. En 7 matches joués, il en a déjà marqué 3.

De retour à Bujumbura en provenance de Juba, Fiston Abdul Razak a été reçu en audience par Son Excellence Pierre Nkurunziza, le Chef de l’Etat. Un honneur pour cet attaquant, qui fait la fierté du pays.

 

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button