FootballSPORTS

CAN 2019: Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse du président de la FFB Réverien Ndikuriyo

Ce lundi 8 avril 2019 dans l’après midi, Honorable Réverien Ndikuriyo a animé une conférence de presse à Nonara Beach pour parler des préparatifs de l’équipe nationale du Burundi,  qui va  participer au mois de juin dans la CAN 2019 en Egypte.

Après la jubilation de toute la nation par rapport à la qualification historique, la FFB s’active en ce moment afin de rendre mieux les préparatifs des Hirondelles. Des matches amicaux sont prévus. « Nous attendons le tirage au sort pour déterminer quelles équipes rencontrer. Nous voulons choisir une équipe que l’on ne va pas croiser dans la phase des pools» a-t-il fait savoir.

Le président de la FFB Réverien Ndikuriyo a parlé de plusieurs détails.  Concernant l’équipementier de l’équipe nationale, il sera dévoilé prochainement. «On a été habillé par  Nike durant la campagne des éliminatoires vu que Saido Berahino a un contrat avec cette société. On a des propositions ici et là. Tout cela sera déterminé en Egypte ce 12 avril 2019 en marge de ce tirage au sort».

Appel à la contribution…

Cette phase qui va débuter prochainement va couter plus de fond. Honorable Réverien Ndikuriyo appelle les burundais à contribuer. « Nous avons 200.000 USD. Mais au vu des dépenses, on a encore besoin d’un soutien financier. Nous interpellons le gouvernement de nous soutenir, mais aussi les autres partenaires» a-t-il dit.

Sur les chances de voir le Burundi arriver loin, il est convaincu que la formation nationale du Burundi n’est pas des moindres. «Les joueurs sont en forme, on les suit de près. Dans la CAN on aura 23 joueurs. Nous voulons vous dire que celui qui n’aura pas la chance d’aller en Egypte recevra aussi les primes. Le Burundi n’est pas une moindre équipe. Je vous tranquillise. Regardez notre parcours, on a croisé de grandes équipes et on a montré un football de haut niveau».

Ces derniers jours, des rumeurs parlaient d’un probable  changement de sélectionneur, ce que rejette catégoriquement le patron du football burundais.

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button