ECONOMIE

Campagne de vaccination contre la Peste de Petits Ruminants: 3.058.150 têtes de chèvres et moutons vaccinés

La première campagne de vaccination de chèvres et moutons a récemment pris fin sur tout le territoire du Burundi. Cela se manifeste déjà par le retour en force des viandes de chèvres dans des bistrots un peu partout au pays. Du 9 avril 2018 au 31 mai 2018, 3.058.150 têtes de chèvres et moutons ont été vaccinés, comme le précisent les chiffres donnés par la FAO Burundi.

Le représentant de la FAO au Burundi est satisfait. «Nous sommes ravis du déroulement de la campagne de vaccination contre la PPR et l’absence de nouveaux cas depuis plus d’un mois nous rassure» a dit M. Isaias ANGUE OBAMA.

Cette campagne de vaccination contre la peste des Petits ruminants a permis aussi à la FAO d’actualiser ses données, car la FAO et ses partenaires tablaient sur  2.400.000 petits ruminants, alors que la campagne a atteint 3.058.150 têtes.

Les propriétaires de ces petits ruminants sont plutôt satisfaits, car disent-ils, l’élevage de chèvres est une source importante de revenus pour eux. Les vacciner, c’est protéger leurs activités génératrices de revenus.

Compte tenu de la réussite de cette première campagne de vaccination et en l’absence de nouveaux cas d’infection à la PPR durant la période de séro-monitoring, le ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage a levé ces mesures restrictives de consommation de viandes de chèvres le 13 juin 2018. Il est prévu qu’une autre campagne de vaccination sur tout le territoire se déroule au mois d’août 2018.

C’est vers la fin du mois de décembre 2017 que la peste des Petits Ruminants (PPR) a été remarquée au Burundi à la suite de la mortalité des caprins dans les provinces de Gitega, Mwaro, Kirundo et Karusi. Depuis, la FAO et ses partenaires ainsi que le Ministère de l’Élevage se sont ligués afin de lutter contre cette peste.

Amand NISABWE

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button