POLITIQUE

Burundi: 18 ans après, RCN Justice et Démocratie ferme ses portes

Tandis que certaines Organisations Non Gouvernementales Etrangères (ONGE) sont à l’œuvre, d’autres peinent à remplir les critères exigés par le gouvernement du Burundi, et se voient dans l’obligation de fermer. 18 après son implantation au Burundi, RCN Justice et Démocratie a fermé ses portes.

Dans une note relative à la fermeture de mission de RCN Justice et Démocratie, ils annoncent la fermeture officielle des activités au Burundi depuis le 02 janvier 2018. «RCN J&D ne s’estimant pas habilité à fournir des statistiques ethniques et n’en disposant pas les capacités, a proposé de collaborer avec OBEM afin d’améliorer l’accès à l’emploi de tous les groupes sous représentés au Burundi. Malgré cet engagement, RCN J&D s’est tout de même vu refuser son réenregistrement par le Ministère de l’Intérieure, de la Formation Patriotique et du Développement Local. Par conséquent RCN J&D se trouve contraint de fermer sa mission au Burundi» lit-on dans cette note.

Le 07 janvier 2018, Handicap International sortait un communiqué de presse précisant sa fermeture «à grand regret»  son programme au Burundi après 26 ans de présence.

Armand NISABWE

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button