SocialSOCIÉTÉ

APEES-Burundi : L’association qui plaide pour l’éducation des enfants sourds au Burundi

Eduquer un enfant est difficile. S’il s’agit d’un enfant sans communication verbale ça devient très compliqué. Pour remédier à ce défi, les parents ayant des enfants sourds se sont mis ensemble pour  promouvoir l’éducation de leurs enfants.

L’Association des Parents pour l’Education des Enfants Sourds au Burundi (APEES-Burundi) a été créée le 30/08/2019, avec comme mission principale de contribuer à l’éducation des enfants sourds, enseigner les parents la langue des signes ainsi que contribuer à leur développement économique.

Selon Salvator KABUNDEGE, le président de cette association,

<< La communication entre les parents et leurs enfants sourds était presque inexistante. Avec la création de cette association, les parents ont eu une occasion d’apprendre la langue des signes, leur permettant ainsi  d’échanger avec leurs enfants >>.

Salvator Kabundege, président de l’APEES-Burundi

Quelles réalisations ?

 L’APEES-Burundi a déjà réalisé tant de choses. Aujourd’hui, l’association compte 18 membres.

Comme le président l’indique:<< LˊAPEES-Burundi est  une association reconnue par la loi. 12 parents sur 18  ont appris la langue des signes et ont reçus des certificats de formation, une conférence d’ampleur nationale qui a vu la participation d’un bon nombre des parents en provenance de dix provinces du Burundi a était déjà organisé. L’association a aussi organisé la célébration de la journée internationale des sourds en 2019 et en 2020 >>.

>> A lire aussi Au Burundi seules 3 écoles spécialisées peuvent accueillir les sourds

Et d’ajouter: << Maintenant, les  parents ayant des enfants à l’école des sourds EPHPHATA, CESDA-Gitega et à Mugina s’entraident mutuellement, en partenariat avec une organisation internationale nommée AURORA, pour envoyer des enfants sourds vulnérables dans écoles spécialisées. LˊAPEES –Burundi a aussi soutenu financièrement  une maman dont la jambe a été amputée et qui a trois enfants sourds>>.

Les programmes d’avenir

L’APEES-Burundi a des projets d’avenir.

<<Ce sont entre autre d’enseigner tous les parents ayant des enfants sourds la langue des signes en commençant par Gitega, contribuer à la scolarisation de leurs enfants et leur développement économique>>. Enumère Salvator.

Des défis ne manquent pas

D’après le président Salvator:

<< Le manque des moyens est un problème majeur pour la réalisation des projets de l’APEES. En plus, les écoles spécialisées pour l’éducation des sourds sont en nombre limité>>.

Suggestions

Le Président de l’APEES-Burundi lance un appel à l’état de disponibiliser des écoles des enfants sourds dans tout le pays. Etant donné que les sourds ont besoins d’échanger avec les autres dans la société, la langue des signes devrait être enseignée dans toutes  les écoles tant publiques que privées et dans chaque institution il devrait y avoir une personne capable d’interpréter la langue des signes.

Il incite aussi les autres personnes à intégrer l’association. << L’union fait la force. Etant ensemble, nous parviendrons à réaliser nos objectifs >>. Explique le président de l APEES.

Les membres de l’APEES-Burundi sont des parents des enfants sourds et toute personne  ayant l’amitié avec ces individus.

Frédéric NTAKIMAZI

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button