EAC

Air Tanzania s’équipe de plus en plus pour sa relance

Ce vendredi le 6 juillet 2018, la Tanzanie va prendre la livraison de son avion DreamLiner après 2 ans d’intenses travaux sur la relance du transporteur national Air Tanzania.

L’appareil qu’ils ont baptisé «Kilimandjaro-Hapa Kazi tu» a été repéré sur les pistes à Seattle en train d’être testé. La livraison de cet avion viendra marquer une nouvelle page dans le secteur de l’aviation en Tanzanie, car Air Tanzania compte commencer à opérer des vols intercontinentaux à partir de septembre 2018. Le vol inaugural sera de Dar es Salaam vers Mumbai.

“Notre objectif est d’établir notre capacité long-courrier en démarrant des vols vers l’Europe, l’Asie et les Etats-Unis à court terme et le 787 Dreamliner est l’avion parfait pour réaliser cette ambition”, a déclaré le PDG Ladislaus Matindi annoncant la livraison prochaine de cet appareil.

Il y a un sang du renouveau dans cette compagnie aerienne. Relancé il y a 2 ans, Air Tanzania cherche à entrer dans un terrain dominé par l’Ethiopie, le Kenya, et le Rwanda à travers leurs compagnies aériennes respectives.

Patrick Ndekana, directeur commercial d’Air Tanzania a précisé qu’après l’acquisition de cet appareil, Air Tanzania pourra se rendre à Mumbai 3 fois par semaine, sa première route vers  l’extérieur du continent africain.

Air Tanzania vers l’agrandissement de sa flotte

Air Tanzania compte agrandir sa flotte. Le plan d’amélioration montre qu’en juillet prochain, Air Tanzania exploitera une flotte de sept appareils puisqu’elle exploite un Bombardier DASH8 Q300 depuis 2011. Son programme d’équipement comprend l’achat de six avions. Parmi ceux-ci, trois Bombardier DASH8 Q400, dont deux ont été livrés en septembre 2016, sont maintenant utilisés pour des liaisons intérieures entre Dar es-Salaam et les îles Comores, Mwanza, Kigoma et Mtwara.

Air Tanzania veut carrément renaitre de ses cendres. Il y a deux ans, la Tanzanie a décidé de développer un programme spécifique pour réorganiser son transporteur national qui comprend l’achat de six nouveaux avions entre 2016 et 2018, le remboursement de dettes, la mise à disposition de capitaux de démarrage, l’amélioration et la modernisation des systèmes commerciaux.

La compagnie aérienne recevra également deux nouveaux Bombardier CS300 après que l’agence de vol gouvernemental de Tanzanie ait conclu des accords d’achat avec le constructeur américain Boeing Commercial Airplanes et le canadien Bombardier Inc.

Air Tanzania veut reconquérir  les routes intérieures de la Tanzanie exploitées sans grande concurrence par  Kenya Airways qui détient en partie Precision Air et la compagnie  Fastjet. Ces deux dernières compagnies exploitent des lignes intérieures tanzaniennes entre Dar es Salaam et Mwanza, Kilimanjaro, Mbeya et Zanzibar. Fastjet dessert également l’Afrique australe depuis Dar es Salaam avec l’Afrique du Sud, la Zambie et le Zimbabwe sur ses routes régionales.

Yannick MASABO

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button