C’est parti pour la 2ème édition du championnat burundais de Slam- poésie

Le collectif “Jewe Slam” vient de tenir une conférence de presse ce mardi 28 Janvier2020 dans l’objectif de lancer les activités de la seconde édition du championnat Burundais de Slam- poésie qui apporte quelque chose de nouveau cette année.

Tout commence en 2018, lorsque le collectif « Jewe Slam » est à la recherche de celui ou celle qui pourra représenter le Burundi dans la Coupe d’Afrique de Slam-Poesie (CASP) qui se tenait au Tchad en novembre 2018.

C’est dans cette optique qu’est organisée la 1ère édition du championnat de Slam- poésie qui verra la participation de 47 candidats tous en provenance de Bujumbura due au fait de manque des moyens financiers et assez de temps pour se préparer vu que le collectif a été mis au courant de cette compétition juste à quelques mois de sa tenue.

Huguette Izobimpa, sort la gagnante de ce championnat Burundais de Slam-poésie, une victoire qui va lui servir d’ouverture pour découvrir le monde grâce aux multiples voyages qu’elle a effectuée et la servir de plateforme pour rencontrer des grands talents dans ce domaine. « Au départ j’avais la trouille d’affronter des grands noms du slam Burundais mais j’ai su vaincre ma peur et je me suis lancée, ce qui m’a valu une belle expérience pour aller plus loin puisque en remportant ce championnat j’ai eu l’opportunité de voyager à travers plusieurs pays comme le Tchad, le Congo, le Cameroun, etc… Et là j’ai pu représenter mon pays et je me suis exprimée pas juste pour moi mais pour toute une nation» nous raconte-t-elle.

Si avec la première édition du championnat burundais de slam-poésie, le collectif « Jewe-Slam » a fait fasse a un certain nombre de challenges, cette fois ce même  collectif veut relever les défis et lance la seconde édition de ce championnat en apportant de nouveaux éléments clés comme faire participer 10 provinces dont Bubanza, Bujumbura, Bujumbura rural, Kayanza, Ngozi, Muramvya, Gitega, Mwaro, Bururi et Rumonge.

Un appel à la candidature sera disponible depuis ce mercredi 29 janvier jusqu’au 1er mars 2020, 2 candidats seront sélectionnés dans chacune des 10 provinces et vont s’affronter le 18 mars dans une demi-finale à Gitega d’où 5 candidats vont rester pour jouer la finale du 21mars à Bujumbura. Le gagnant pourra représenter le pays de la prochaine édition du CASP qui se tiendra en Ethiopie.

Les 10 provinces sélectionnées sont ceux qui ont déjà des structures slam, et tout jeune burundais de plus de 18ans résidant dans ces provinces ci-haut citées qui se sente intéressé est appelé à candidater via les différentes plateformes de « Jewe-slam » ou à travers les différents clubs RFI du pays et les textes qui seront accueillis seront soit en Français ou en Anglais.

Elsie Jenny ARAKAZA

Please follow and like us: