L’Ouganda et la Russie s’engagent pour le développement de l’énergie nucléaire

La Russie et l’Ouganda ont démontré encore une fois la volonté de développer l’énergie nucléaire civile en signant un mémorandum. Cette cérémonie a eu lieu ce mercredi 18 septembre 2019 à Vienne.

L’Ouganda compte exploiter son uranium. Sur ce point, la Russie qui affiche de plus en plus sa volonté de s’établir en Afrique crée un partenariat. Hier à Vienne, Irene Muloni  ministre de l’Energie et  Nikolai Spasskiy représentant la compagnie russe ROSATOM ont signé un mémorandum  intergouvernemental pour le développement de l’énergie nucléaire en Ouganda.

Selon Nikolai Spasskiy, cet accord comprend la coopération entre ces deux pays  dans le cadre de l’énergie nucléaire. Et pour la ministre Irene Muloni qui représentait le gouvernement de Kampala, ce mémorandum vient paver ce partenariat qui prévoit l’installation des infrastructures adaptées à l’énergie nucléaire, la formation du personnel, et l’exploitation de l’uranium.

C’est en 2017 que l’Ouganda et la Russie signent le tout premier mémorandum, devançant de peu la Chine qui a signé à son tour en 2018. Très bientôt, la délégation de ROSATOM devra se rendre en Ouganda pour une mission précise de prospection.

Please follow and like us: