Après le Rwanda, le Premier ministre indien se rend en Ouganda

Le Premier ministre indien Narendra Modi s’est rendu ce mardi en Ouganda, cela après une visite de deux jours au Rwanda.

Sur le plan de sa visite en Ouganda, le Premier ministre Modi et sa délégation vont tenir des entretiens bilatéraux avec Yoweri Museveni pendant une visite de 2 jours.  Plusieurs accords sur l’énergie, la défense, les TIC et la production cinématographique seront signés. L’exemption de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de service, la culture et la mise en place d’un laboratoire d’essais de matériaux seront aussi sur le menu.

«C’est une visite importante dans les relations entre l’Ouganda et l’Inde au plus haut niveau», a déclaré M. Mugoya à nos confrères de Daily Monitor. Oui c’est une visite importante, car la dernière fois qu’un dirigeant indien avait visité ce pays, c’était il y a 21 ans.Mugoya a déclaré que le gouvernement négociait pour les deux prêts “depuis un certain temps”. L’Inde accordera deux prêts à l’Ouganda – une facilité de 141 millions de dollars pour l’extension des lignes électriques et la construction de sous-stations, et une ligne de 64 millions de dollars pour la production agricole et journalière.

Selon les statistiques de la Banque d’Ouganda,  ce pays a importé des marchandises d’une valeur de 774 millions de dollars en 2017 et exporté des marchandises d’une valeur de 38 millions de dollars. De l’Inde, l’Ouganda importe principalement des produits pharmaceutiques, des produits vétérinaires, des huiles, des produits de distillation, de l’électricité, du fer et de l’acier, des articles de papeterie, et bien d’autres.

Le Premier ministre indien s’adressera au forum des affaires Inde-Ouganda et au Parlement ce mercredi. Après sa visite d’Etat, il se dirigera en Afrique du Sud pour le sommet des économies émergentes (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).