«Un changement d’approche est nécessaire»

L’Ambassade des Pays-Bas au Burundi a organisé vendredi 26 avril 2019 la célébration de la fête du roi des Pays-Bas. Une cérémonie qui a eu lieu à la Résidence de l’Ambassadeur de ce pays au Burundi.

Dans son discours Caecilia Wijgers a parlé d’une nouvelle approche dans le rôle que les Pays-Bas jouent au Burundi. «(…) Un changement d’approche est nécessaire. Les temps où l’on donnait  des subventions et le soutien budgétaire sont derrière nous. Mais les Pays-Bas investissent maintenant au Burundi  pour contribuer à votre économie mais aussi pour promouvoir l’esprit entrepreneurial (…)» a-t-elle dit.

Madame Caecilia Wijgers a également parlé de la contribution des Pays-Bas au Burundi. «Dans mon propos de ce soir, je voudrais parler de semis et de semailles, un terme agricole qui correspond bien à notre travail au Burundi. Comme votre partenaire, nous sommes ici pour planter et entretenir ensemble et avec vous des semences de paix et de stabilité qu’ils puissent continuer à germer au Burundi et dans la région» a précisé Madame l’Ambassadeur.

Et d’ajouter : «Plusieurs parmi vous vous souvenez bien de notre investissement dans la réintégration et la professionnalisation de l’armée et de la police burundaise dans les années 2006-2015. Nous aussi, nous avons de bons souvenirs de cette collaboration commune dans la sécurité. Et aujourd’hui l’attention des Pays-Bas est focalisée sur l’investissement de l’agriculture du Burundi. On investit dans les paysans considérés comme entrepreneurs. (….) On voit des résultats impressionnants déjà. Une récolte plus grande, une nutrition plus saine, et une famille plus petite(…)».

Le secteur privé, un partenaire pour les Pays-Bas

Les Pays-Bas au Burundi considèrent le secteur privé comme leur partenaire clé. «(…) Le secteur privé est un partenaire clé pour nous. Nous investissons dans les paysans mais aussi dans les jeunes. Les jeunes entrepreneurs, les jeunes femmes et les jeunes hommes. (…)Nous avons bien compris que vous avez besoin de l’accès aux finances. On a aussi compris qu’il ya besoin de modèles de rôles et de mentors pour vous inspirer et vous guider (…)» a dit Caecilia Wijgers  Ambassadeur des Pays-Bas au Burundi.

Le gouvernement du Burundi était représenté par Isidore Ntirampeba, Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères. Prenant la parole, ce cadre a salué la contribution des Pays-Bas au Burundi. «Vous avez mentionné la jeunesse, et tout le monde le sait : investir dans la jeunesse c’est investir dans le futur. (…) vous avez brièvement parlé des appuis que les Pays-Bas n’ont cessé  de donner au Burundi et à son peuple à travers les différents secteurs y compris le secteur de sécurité. Nous apprécions  à juste titre vos apports et contributions (…). Au nom du gouvernement pour lequel je parle en ce moment, je vous remercie de l’accompagnement que vous avez toujours donné. A un certain moment, les approches ont changé. Aujourd’hui il est encore grand temps de réajuster  ces approches pour s’adapter aux réalités du moment (…)» a-t-il dit.

Beaucoup de personnalités issues de plusieurs secteurs de la vie nationale étaient là pour cette fête nationale des Pays-Bas.

 

Please follow and like us: