Soudan du Sud : Salva Kiir et Riek Machar comptent signer un accord de partage du pouvoir

Khartoum qui suit de près les tractations entre le pouvoir de Juba et ses détracteurs a annoncé que les factions belligérantes du Sud-Soudan ont accepté de signer un accord préliminaire de partage du pouvoir cette semaine. L’accord final sera signé fin juillet.

LIRE AUSSI: Soudan du Sud : ONU impose un embargo sur les armes

Il y a de plus en plus un pas vers la pacification de cette guerre fratricide. Une série de pourparlers de paix entre le président sud-soudanais Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar  se déroule. Les résultats se manifestent déjà. C’est notamment un accord sur un cessez-le-feu permanent et sur le retrait de leurs forces des zones urbaines du Soudan Du Sud.

LIRE AUSSI: Soudan du Sud : Le gouvernement conteste l’embargo sur les armes imposé par l’ONU

Les belligérants vont se rencontrer au cours de cette semaine. «Toutes les parties signeront un accord préliminaire de partage du pouvoir jeudi», a déclaré mardi le ministère soudanais des Affaires étrangères.

Toutefois, les rebelles se seraient opposés à certains éléments du pacte. «Nous verrons si nos observations ont été incluses dans la version finale que les médiateurs nous donneront » a déclaré à l’AFP Pouk Both, le porte-parole de Riek Machar.

Cela intervient alors que l’ONU a récemment imposé un embargo sur les armes au Soudan du Sud.