Soudan du Sud : ONU impose un embargo sur les armes

Le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé un embargo sur les armes au Soudan du Sud et des sanctions contre deux responsables militaires. Une résolution adoptée à peine.

La résolution présentée par les Etats-Unis n’a pas créée l’unanimité. La Chine, la Russie et quatre nations se sont abstenues. L’embargo sur les armes va jusqu’au 31 mai 2019.

Pour Nikki Haley, l’ambassadrice américaine auprès des Nations Unies, l’embargo sur les armes enverra un message aux dirigeants du Soudan du Sud.

Cet embargo est une réussite pour les Etats-Unis d’Amérique car, en 2016, ils avaient tenté d’imposer un embargo sur les armes au Soudan du Sud mais avaient échoué de convaincre Le Conseil de Sécurité.

Cette mesure n’est pas bien vue du côté de l’Union Africaine. Quant à Tekeda  Alemu, ambassadeur éthiopien auprès des Nations Unies, il trouve que cette résolution risque de freiner les tractations diplomatiques visant à résoudre la crise sud soudanaise.

Pour rappel, l’Ethiopie est à la tête des tractations au niveau régional visant à trouver une issue de la crise du Soudan du Sud.