Sat-B : «Je vais vous faire oublier Wizkid, Harmonize et Diamond»

Clôture hier de la série de 2 concerts Buja Lights Up organisée en date du 03 et 05 août 2018. Sat-B était la tête d’affiche du concert de ce dimanche au Lycée Scheppers de Nyakabiga auprès du groupe kenyan Sauti Sol.

C’est vers 18h26 qu’un cortège de 4 voitures est apparu au Lycée Scheppers. Le maitre de cérémonie a tout de suite annoncé l’arrivée de Sat-B sous les applaudissements du public.

19h06, début de la performance live de Sat-B. C’est sur  «Iwacu», une chanson emblématique qui a marqué son retour au Burundi après presque 2 ans passés au Rwanda, que Sat-B a entamé sa prestation, interprétant ses meilleurs succès du moment comme «Feel love» et «Too much» avant d’aller se changer.

Sat-B est l’unique chanteur burundais qui était au programme. Il a pris cette responsabilité très au sérieux. Le chanteur a souvent invité le public à chanter plus fort, pour que «les étrangers  entendent». Il avait la rage de marquer son territoire. Drapeau  du pays dans la main, Sat-B est revenu sur les chansons qui ont marqué ses débuts  comme «ikosa», «nzogenda iwanyu» ou «inkuru y’ukuri». On sentait une parfaite connexion avec le public.

Pendant près d’1h30, Sat-B aura plané, chanté, sauté, comme s’il défendait son territoire. Jamais on n’avait vu Sat-B si féroce sur scène comme dans ce concert. Alors qu’il clôturait sa performance, Sat-B a fait une promesse inattendue : «Je promets que je vais vous faire oublier Wizkid, Harmonize, Diamond» a-t-il dit fermement.

Le maitre des cérémonies du jour, apparemment impressionné par la performance de Sat-B a demandé ceux qui sont persuadés comme lui que Sat-B propulsera la musique burundaise  très loin de lever la main. C’est tout le public ou presque qui a levé la main.