Les vendeurs ambulants dans le viseur de l’administration de Mukaza

Dans une descente de l’administrateur de la commune Mukaza Rénovât Sindayihebura accompagné par le chef de la police de la commune Mukaza qu’ils ont effectué dans les quartiers de la zone Rohero avec les chefs de quartiers de cette zone, Rénovat Sindayihebura a mis en garde les vendeurs ambulants qui s’observent dans cette zone Rohero se trouvant en plein centre-ville de Bujumbura.

Les vendeurs ambulants ont pris assaut la zone Rohero suite à sa stature de zone d’affaires, ils ne payent pas les taxes à la mairie et n’ont ni numéro d’identification fiscale ni registre du commerce, ils cassent les prix et favorisent la concurrence déloyale cela décourager les vrais contribuables qui s’acquittent royalement de leurs impôts et taxes, nous voulons plus d’eux d’ici deux semaines et des mesures draconiennes vont être prises à leurs encontre ” fait savoir Rénovat Sindayihebura.

Cette autorité administrative ne cache pas aussi son ras-le-bol des kiosques de fortunes servant de boutiques qui se trouvent dans la zone Rohero tout autour de l’ancien marché central de Bujumbura.

Le centre-ville doit être propre, et ces kiosques de fortunes doivent être démolis, il y a des stands vides dans différents marchés de Bujumbura où leurs propriétaires peuvent s’installer et cela contribuera à agrandir l’assiette fiscale“ a-t-il conclu.

Cette visite intervient après l’ultimatum du ministre de l’intérieur  Gervais Ndirakobuca qui a ordonné la fermeture de tous les magasins dans les quartiers de résidence jusqu’au 1e mars en vue de peupler des marchés Publiques de la municipalité de Bujumbura.

Alain Majesté BARENGA