Le Burundais Lieutenant-Général Diomède Ndegeya est le nouveau commandant de l’AMISOM

La Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) a un nouveau commandant de force. Il s’agit du Burundais  Lieutenant-Général Diomède Ndegeya qui va diriger les forces armées du Burundi, Djibouti, Ethiopie, Kenya et l’Ouganda en mission de la paix en Somalie.

C’est ce dimanche 2 août 2020 que le Lieutenant-Général Diomède Ndegeya a atterri  à l’aéroport international Aden Abdulle pour prendre ses fonctions. Il succède au Lieutenant Général Tigabu Yilma de l’Ethiopie qui était au service depuis janvier 2019.

La Somalie n’est pas une terre nouvelle pour le Lieutenant-Général Diomède Ndegeya. «Je suis déjà venu ici plusieurs fois, de 2007 à 2012» a-t-il dit hier lors de son accueil. Il a déjà servi en Somalie de 2007 à 2009, en tant que membre de l’équipe de pré-déploiement des Forces de défense nationale du Burundi de l’AMISOM en charge de la supervision et de la formation.

En 2012, il a participé à une mission de reconnaissance dans les régions de Bay et Bakool en Somalie avant le déploiement des troupes de l’AMISOM là-bas comme le site web de l’AMISOM  le précise.

Le Lieutenant Général Diomède Ndegeya est titulaire d’une maîtrise en sciences techniques. Il a des compétences également  en commandement militaire et en stratégie de défense obtenues auprès d’institutions militaires en Russie, en Chine et en France.

Avant de devenir commandant de l’AMISOM, Lieutenant Général Diomède Ndegeya était conceiller du Ministre de la Défense au Burundi, une fonction qu’il a occupée après 4 ans en Egypte en tant qu’attaché militaire à l’Ambassade du Burundi au Caire.

Armand NISABWE