La Radio Bonesha fm enfin ouverte

Le Conseil National de la Communication a levé les sanctions de retirer la licence d’exploitation qui pesait sur la Radio sans frontière Bonesha FM. Cette première Radio privée au Burundi peu émettre de nouveau.

L’annonce a été faite par Nestor Bankumukunzi président du CNC dans un point de presse animé dans la matinée de ce lundi 22 février 2021 dans les enceintes de cet organe régulateur des médias au Burundi.

Selon Nestor Bankumukunzi,cette décision, de lever les sanctions qui pesaient sur Bonesha fm est la mise en application de la reconstruction du président de la République en Personne Evariste Ndayishimiye lors de la récente rencontre avec les responsables des médias œuvrant au Burundi

“Depuis l’annonce du chef de l’Etat d’ouvrir l’espace médiatique, le CNC a tenu plusieurs consultations avec les responsables des médias qui ont des problèmes avec nous, le résultat est palpable, la rubrique des commentaires du site Iwacu qui avait été suspendu par le CNC a été ouverte maintenant c’est le tour de Bonesha fm qui vient d’avoir l’autorisation de ré ouvrir et demain ça sera le tour des autres médiums car on traite un cas par cas , aucun cas ne ressemble à un autre et les consultations avec d’autres médias suspendus continue“ indique Nestor Bankumukunzi

>>>>>A lire aussi: les-vendeurs-ambulants-dans-le-viseur-de-ladministration-de-mukaza

Du côté des responsables de la Radio Bonesha fm, c’est un ouf de soulagement.

“On a attendu trop longtemps ce bon moment et on se reprochait de rien, c’est une joie folle de pouvoir nouer des liens d’amitié et de convivialité avec nos auditeurs, à moins de deux semaines la station va émettre, attendez-vous à notre gingle qui annonce l’ouverture de la Radio dans quelques jours “s’est félicité Léon Masengo Directeur de la Radio Bonesha fm dans un ton rassurant.

Bonesha fm avait cessé d’émettre le 13 mai 2015 après des émeutes liés au coup d’état manqué contre le Président Nkurunziza, Bonesha fm comme la Radio publique africaine, Radiotélévision Renaissance, Rema fm et Isanganiro ont été saccagés et incendiés. Bonesha FM avait continué de donner des informations en ligne via son site web. La décision de suspendre définitivement Bonesha fm a été prise en 2016 par le Conseil National de Communication

Alain Majesté BARENGA