La magie, cet art méconnu du grand public Burundais

Les « Magic guards » est un groupe de 4 jeunes illusionnistes Burundais qui pratiquent un art peu pratiqué au Burundi. Ils seront sur scène ce vendredi 20 septembre à l’IFB.

En 2014 un des membres vient de voir le tour de Jess Martez, il rentre intrigué par la découverte de cet art qui est presque méconnu de la scène burundaise, et ce qu’il fera c’est cherché à puiser en profondeur et savoir ce qu’il en est vraiment. Pour y arriver il invitera son ami à se joindre à lui qui invitera son autre ami jusqu’à ce que le groupe se forme de 4 jeunes garçons tous passionnés par la découverte du nouvel art. C’est Hugues Kwizera, Aimé-Philippe Nibigira, Tony Habimana et Beny Iradukunda.

Ils vont mettre 2 ans avant de se produire au grand public. En 2016 l’occasion se présente, ils montent sur scène pour la toute première fois dans un évènement qui les marquera à jamais. « C’était à Kinindo dans un bar appelé KU MATETE. Le magic show a été pour nous un moment inoubliable parce que même le tour qu’on a joué ce jour-là on n’est jamais parvenu à le refaire» nous raconte Tony un des membres du groupe.
Et de nous expliquer ce qu’est vraiment la magie. «L’art de la magie est l’art de l’émerveillement qui s’exprime à travers l’illusion. C’est l’art de l’impossible qu’on cherche à exprimer grâce à l’illusion mais cela n’empêche quelques fois que nos tours puissent être réels» précise-t-il.

Concernant la différence entre un magicien et un illusionniste, voilà ce que les magic guards en pensent «La différence entre un magicien et un illusionniste est qu’un magicien utilise d’autres croyances pour son métier tandis qu’un illusionniste c’est quelqu’un qui utilise la science de l’illusion pour créer tous ces effets de l’impossible».

Pratiquant un art peu connu au Burundi, les jeunes illusionnistes font face à toute sorte de préjugés, Ils sont traités de fétichistes, de menteurs etc… Mais rien ne les arrête, ils promettent de se battre pour faire valoir cet art chez nous mais aussi dans la sous-région.

Rappelons que ce groupe nous prépare un spectacle de magie intitulé « A la découverte de l’impossible» ce vendredi 20 septembre 2019 à l’Institut Français du Burundi (IFB)

Elsie Jenny ARAKAZA

Please follow and like us: