Ir Emery Sun: Entre chanter et superviser des chantiers…

Il y a huit mois de cela, Emery Sun nous sortait « Dawa », cette fois il nous revient  avec un nouveau titre qu’il a nommé « Ongereza » à découvrir bientôt.

Le visuel de son prochain titre « ongereza » est déjà sorti, bon nombre de ses fans ainsi que les amateurs de la musique burundaise lancent un ouf de soulagement vu que l’artiste venait de passer quelques mois sans donner de ses nouvelles.

«Ongereza» dont l’audio est l’œuvre du producteur Kolly Da Magic avec une vidéo signée Oli Black sera selon son auteur un vrai hit qui nous fera danser. Pour ce qui est du fait qu’il venait de passer plusieurs mois sans faire parler de lui, Emery Sun a une explication. «En fait c’est parce que je consacrais beaucoup de mon temps à la production de mon nouvel album «1+1=1 in love» qui sort bientôt» nous dit-il.

>>>>>LIRE AUSSI: Mort de Buddy Magloire : Le départ d’un talent immense

« La musique occupe une grande place dans ma vie, car grâce à ma carrière j’ai beaucoup gagné. C’est l’une des raisons qui me poussent à faire un album. Ma carrière a  financé mes études. Maintenant je peux faire de mon mieux»

L’opinion pense qu’Emery Sun est un talent en musique, mais qu’il ne s’investit pas assez dans sa carrière. L’artiste semble ne pas le voir sous cet angle. «Je ne m’occupe pas que de la musique, j’ai une carrière en génie civile ce qui pèse sur ma carrière.

Qu’en est-il du niveau actuel de sa carrière? Où se voit-il pour le moment ? « Il me serait difficile de parler du niveau actuel de ma carrière vu que Ça fait un moment que je n’y  travaille pas d’une façon régulière. Mais je pense que je pourrais me prononcer sur Ça quand j’aurais assez du nouveau contenu. Toutefois, même si je n’y consacre pas toute mon énergie, je trouve que je suis parmi les artistes qui gardent leurs noms jusque là» se confie Emery Sun.

>>>>>LIRE AUSSI: Cas «Umusaraba w’urukundo» : Des pourparlers s’imposent…

On ne reçoit pas assez de ses nouvelles sur les réseaux sociaux. Emery Sun opte plutôt pour une vie discrète dans un monde qui veut que toutes nos vies soient étalées sur les réseaux sociaux. Et oui, même quand on est une star, cela arrive. « J’ai déjà signé quelques contrats avec les grandes sociétés, seulement je ne le dévoile pas, j’aime que Ça reste discret. D’ailleurs montrer tous ce qu’on fait je considère cela comme de la frime» précise-t-il.

Son regard sur le secteur de la musique au Burundi

Profitant de notre entretien, Emery Sun nous a livré son regard sur le secteur de la musique burundaise.  Il trouve que l’industrie musicale du Burundi a encore un chemin à faire. «Les concerts j’en ai fait, c’est toujours la même chose. Il n’ya pas assez d’argent. C’est pourquoi très peu d’artiste n’ont pas de maisons, ne fût ce qu’une parcelle.

Et d’ajouter : «On se demande toujours pourquoi ils disent avoir signé de gros contrats, avoir fait de grands concerts sans qu’ils nous montrent un véritable changement. Voilà pourquoi je ne fais pas de concerts. Et pourtant je gagne de l’argent plus que ceux qui en font».

Emery Sun boucle un album de 8 chansons qui sort bientôt.

Elsie Jenny Arakaza

Please follow and like us: