Ils bouchent les nids de poule volontairement

Certaines routes goudronnées de la ville de Bujumbura s’usent peu à peu et les nids de poule s’observent ce qui rend la circulation difficile. En dépit de cela, force est de constater qu’il y a des gens qui essaient de trouver solution à ce problème volontairement.

Il est 12h15, la circulation est d’une fréquence normale au Boulevard Patrice Lumumba. Des hommes en gilets orange, pelles à la main ils bouchent les nids de poule sur cette jonction située en face de la KCB et de la Banque de la République du Burundi. Intriguée par la scène, on approche pour comprendre un peu plus ce qui se passe vu que ces hommes demandent à toute voiture qui passe un petit billet.

« On est venu ici depuis le matin et on a essayé d’obstruer la route par nos propres moyens, personne ne nous a demandé de le faire c’est juste qu’on a constaté que le besoin se faisait ressentir et si on demande un petit billet aux passants c’est juste pour rembourser ce qu’on a utilisé parce que les gilets même qu’on porte on les a achetés de notre propre argent » nous confiera un des hommes présent.

Sur une cinquantaine de voitures qui ont passées lors de notre présence, seul un conducteur s’est arrêté pour donner un petit billet de 500fbu. Combien peuvent-ils avoir après une si bonne action ?« Ça dépend de l’humeur des passants et de leur générosité, et on peut aller de 5000fbu à 10000fbu par jours si les journées sont bonnes » nous confiera un des hommes qui s’abritait du soleil accablant sous un arbre. Travaillent-ils en association ? « Ce n’est pas encore possible vu que les conducteurs ne reconnaissent pas nos efforts, si on était encouragé on songerait à le faire et comme ça on pourrait réhabiliter plusieurs routes et faciliter la circulation des passants ».

Comment trouvez-vous cette initiative ?

Elsie Jenny ARAKAZA

Please follow and like us: