Expulsion des étudiants Congolais : La Police Nationale s’exprime…

Lundi 23 septembre 2019, Pierre Nkurikiye porte parole du Ministère de la Sécurité Publique a animé une conférence de presse pour s’exprimer sur l’expulsion des Congolais composés essentiellement par les étudiants. Selon Pierre Nkurikiye, cette opération est un travail de routine de la Police.

Au total 119 étrangers tous des congolais ont été expulsés soit 19 personnes en août et 119 au mois de septembre. Ils ont été tous appréhendés dans 6 zones « Ils ont été expulsé du territoire nationale pour manque de documents exigés à savoir le passeport et le visa d’étude ou d’établissement. Quand on les appréhende, ils brandissent un document dit autorisation spéciale de circulation CEPGL ou une carte d’électeurs.(…) Ils n’ont pas donc ces documents exigés» dit-il.

Pierre Nkurikiye rappelle que ce travail va se poursuivre. Il ajoute que c’est un travail de routine pour la Police évoquant les expulsions récentes des burundais vivant iillégalement en Zambie, en Tanzanie et en RDC. «Toutes ces expulsions n’ont pas fait du bruit car il s’agit du travail de routine de la Police» souligne-t-il.

Le porte parole lance un appel aux responsables des écoles notamment les universités de  vérifier au moment des inscriptions que tous les étrangers qu’ils reçoivent ont un passeport et un visa d’établissement. Ce message concerne aussi les employeurs.

Armand NISABWE

Please follow and like us: