Environnement: Retour de «Gustave Junior» dans son habitat naturel

Après 3 semaines de soins, l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE) a décidé de ramener «Gustave Junior» dans son milieu naturel. C’était ce mardi 18 septembre 2018 sur les rives de la rivière Rusizi.

C’est au mois d’août que l’opinion a été alertée qu’un crocodile est coincé dans un piège des braconniers à la rivière Rusizi. Ne disposant pas de moyens appropriés, les gardiens de la réserve naturelle de la Rusizi assistaient impuissamment à cette bête blessée. Des braconniers l’avaient raté, laissant un fil de fer  barbelé à son cou, ce qui le tuait à petit feu.

Quelques jours plus tard, l’OBPE a intervenu avec les moyens artisanaux pour le sortir des eaux et le soigner. Le crocodile que nombreux appellent «Gustave Junior» en se rappelant sans doute du célèbre crocodile «Gustave» a été soigné pendant 3 semaines. «Nous avons usé de toutes nos capacités pour attraper ce crocodile, et l’amener au parc pour le soigner. Ils l’ont gardé pendant 3 semaines l’administrant des soins au niveau de son cou. Le crocodile est convalescent pour le moment, mais  il peut retourner dans son habitat naturel» a dit Serge Ndayiragije, Directeur Général de l’OBPE, au micro du journal Iwacu.

N’ayant pas de moyens modernes, les gardes ont dû le ramener de l’étang aménagé pour le soigner à la rivière, en le tirant par corde. Une opération risquée qui a duré près de 2 heures. Une position de militaire avait été mise en place afin de protéger cet animal contre les braconniers, qui n’allaient pas hésiter de venir le cueillir.

Please follow and like us: