Elle, si spéciale et modeste

Elle était vraie, tellement vraie que peu se laissaient éblouir par un tel éclat dans ses yeux. Nombreux étaient ceux qui perdaient leurs repères à force de la regarder. Du coup, ils préféraient fuir, loin de cette source de lumière. Elle faisait tous ce que les autres font mais d’une manière raffinée.

Voilà le terme, elle était raffinée avec une douceur inouïe, une bonté inégalée. Certains voyaient qu’elle était presque parfaite mais ils n’osaient pas le lui dire. «Sûrement elle sait aussi qu’elle est spéciale, ce serait perdre mon temps, elle le sait évidemment» disait chacun et ils y renonçaient.

>>>>>LIRE AUSSI: 6 leçons de vie que j’ai retenues ce matin

Comme elle aurait aimé tant l’entendre de la bouche de ceux qui l’admiraient mais cela se faisait rare, tous croyant que celui qui porte l’or connaît sa valeur. Difficile de dire qu’ils la jalousaient, elle avait ce sourire qui pouvait fondre ces pensées négatives dirigées contre elle, disons plutôt qu’ils la craignaient.

Peu pouvaient engager une conversation avec elle «Comment lui parler, que dire, elle est si spéciale» pensaient-ils avant d’abandonner. Pourtant elle aurait adoré parler, échanger de tout et de rien avec d’autres mais cela aussi se faisait rare. Elle aimait les simples choses de la vie, elle se plaisait pour peu et c’est tout ça qui faisait son charme.

>>>>> LIRE AUSSI: Youth Connekt Africa 2019 : Ce que j’ai vu

Elle aspirait à de grandes choses dans la vie, elle n’était pas comme ceux qui se lèvent le matin sans objectif. Elle rêvait de devenir une grande femme, impacter le monde comme Oprah Winfrey. Elle voulait être un leader, être là voix des sans voix. Dites-moi comment ne pouvait-on pas trembler face à tant de forces, de grâce pour une seule personne?

Ceux qui l’admiraient se posaient maintes questions: «Que pourrais-je faire pour lui ressembler, non, je ne pourrai pas, elle est née ainsi, unique en son genre. Pourquoi Dieu ne m’a pas créé ainsi? On dirait qu’elle n’a peur de rien” concluaient-ils, l’air rêveur.

>>>>>LIRE AUSSI:  Merci Pamoja !

Elle n’était pourtant pas une star, ni semblable à celles qui se déplacent avec des chauffeurs particuliers, c’était une personne simple comme les autres mais elle éclairait toutes les pièces qu’elle pénétrait. Ne pensez pas qu’elle en faisait des tonnes, se montrait pour être dans toutes les discussions. Au contraire, elle était plutôt timide, silencieuse, rieuse au premier abord mais quand elle prenait la parole en public, tout le monde était obligé d’applaudir. Elle était heureuse qu’on l’applaudisse quand elle faisait des choses qu’elle aime. Elle remerciait Dieu de lui avoir donné certains talents.

Elle ne se voyait pas si spéciale, elle savait que chacun d’entre nous avait des talents mais que la plupart n’avait pas connaissance. Elle aurait aimé leur apprendre à découvrir leurs talents cachés comme elle les avait découverts. D’ailleurs, elle en était reconnaissante. Tous les soirs, avant de dormir, elle priait le bon Dieu pour le remercier de toutes ses bontés et s’endormait avec l’espoir de devenir un jour cette grande femme qu’elle rêvait d’être, ignorant qu’elle était déjà une femme admirée de tous.

Mentionne la personne à qui elle te fait penser.

Laurie Karell ITEKA

Avez-vous une histoire  à partager ? Souhaitez-vous développer un thème particulier ?  Le journal en ligne EJO a un espace réservé pour vous. Contactez-nous par mail : redaction@ejo.bi

 

Please follow and like us: