COMESA: Les raisons de l’absence du Burundi au 20ème sommet à Lusaka

Le Burundi n’a pas été représenté au 20ème sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement du Marché Commun des Etats d’Afrique Orientale et Australe (COMESA) qui se déroulait en Zambie. Alain Diomede Nzeyimana, porte-parole adjoint du Président de la République du Burundi explique l’absence par  le fait de la délocalisation d’un sommet qui devrait se tenir au Burundi.

Le Burundi avait été désigné par  les autres pays membres du COMESA pour abriter ce 20ème sommet. Toutefois, ce sommet a été délocalisé pour Lusaka en Zambie. «La décision de délocaliser ce sommet à Lusaka devrait être prise par le Burundi, le Madagascar et l’Ethiopie qui constituent le bureau du COMESA et ça a été bafoué parce que la lettre de délocalisation a été signée par le secrétaire général du COMESA qui est un employé de l’organisation. C’est donc illégal et les décisions qui seront prises ne vont pas engager le Burundi» souligne Alain Diomède Nzeyimana auprès de Xinhua.

Initialement prévu à Bujumbura du 01 au 10 juin 2018, le sommet a été délocalisé vers Lusaka après de nombreuses détractations. Ce sommet a été tenu du 09 au 19 juillet 2018.